Merci Gandhi Merci !

Je viens de finir de regarder un film sur la vie de Gandhi. Il semble venir en écho à ce qui se joue sur le plan politique, sociétal et moral en France et dans d’autres pays encore, en ce moment.


Dès le début, Gandhi, avocat Indien se retrouve jeté d’un train en Afrique du Sud parce qu’il avait osé s’assoir en première classe (il était bien sûr muni d’un billet). Cela réveille en lui des principes de justice, d’égalité qu’il va ensuite chercher à défendre : « Tous les hommes sont égaux ».

Il invite alors toutes les personnes constituant les communautés d’hindous, musulmans et sikhs à brûler leur « Laissez-passer». Face à la violence exercée par l’autorité locale, il répond par une action juste, dénuée de violence, d’agressivité. Il fait preuve de courage et de détermination.

Il cite le message fondamental, l’ordre devenu universel « Aimez-vous les uns les autres » et c’est ce qui va le guider, le pousser à continuer jusqu’au bout son œuvre, accompagné de toute la sagesse héritée de sa culture Indienne et bien plus encore...


Prière


Dans ce monde qui se débat pour survivre pour certains et vivre pour d'autres, je prie pour tous les acteurs de ce jeu, certains ayant des rôles infâmes, sordides, meneurs, d’autres suiveurs, héroïques, sauveurs…


Depuis le point de Lumière que Je Suis, j’en appelle à revenir à un vocabulaire respectueux des uns envers les autres, un discours constructif qui part du cœur et une vision la plus large qui soit de ce qui se joue encore une fois sur la scène mondiale en ce moment.

Ho'oponopono

De la même manière que nous sommes amenés à vivre parfois des situations similaires tout au long de notre vie afin d’apprendre la leçon qui est destinée à nous faire grandir en conscience, l’humanité à grande échelle suit le même processus.


L’invitation est offerte à chacun de nous d’aller en conscience se rencontrer dans ses mécanismes qui font que nous avons tendance peut-être ou bien souvent encore à rejeter la faute sur l’autre. Le changement ne peut opérer que lorsque nous acceptons de prendre à 100% la responsabilité de tous nos actes. C’est le principe fondamental du Ho’Oponopono.


J’en appelle à la Paix du Cœur. Qu’elle s’exprime en chacun de nous et quelle se déverse comme un grand flot de pensées, paroles et actes d’Amour Créateur.

Accusation

L’accusation ne sert à rien et entraine le renforcement des énergies guerrières. Étonnant j’avais écrit « guéri hier »…

J’ai eu la vision que notre président M. Macron n’était plus qu’une simple réplique, un sosie robot humanisé. Alors contre quoi certains continuent-ils de lutter ? Quelle force est alimentée ?


Si nous croyons que nous vivons tous les temps à la fois, que tous nos âges dans cette incarnation, toutes nos incarnations, nous dans toutes nos dimensions… se superposent, nous sommes responsables de tout ce petit monde…notre « monde intérieur » dont nous sommes seuls responsables.


Alors, toutes les fois où nous accusons l’extérieur : personnes, situations…, nous nous accusons sans omettre toutes les fois où nous nous accusons nous-même et versons dans la culpabilité ! Quel tableau !

Il est grand temps de nous occuper de nous, changer notre vision du monde et comme une bonne mère et un bon père pour nous, prendre soin de tout ce petit monde et redevenir maître à bord. C’est la notion de souveraineté dont il est tant question en ce moment.




Citations de Gandhi


Voici pour terminer quelques citations de Gandhi issues de ce film :


« Quand je désespère, je me souviens qu’au travers des âges, la voie de l’Amour et de la Vérité a toujours menée à la Victoire. Il y a eu des tyrans, des assassins… Pendant un certain temps, ils peuvent sembler invincibles mais ils finissent toujours par tomber. Pensez-y. Toujours ! »


« Je veux simplement prouver aux hindous ici et les musulmans là-bas que les seuls démons de ce monde sont ceux qui grouillent dans notre propre cœur et que c’est là que doivent se livrer tous nos combats » Une journaliste lui demande alors quel genre de guerrier il a été dans ce conflit-là ? Voici sa réponse « pas un très bon guerrier. C’est pourquoi je suis tellement tolérant pour les autres vauriens de ce monde »



Je vous propose de vous inscrire à notre Newsletter

afin de recevoir les derniers articles

et le programme chaque mois


0 commentaire

Posts similaires

Voir tout