Un chemin fin, très étroit et presque imperceptible

Jeu de Dames


La bataille est rude à l’extérieur entre les pions blancs et les pions noirs.

Comment rester dans la neutralité pour ne pas renforcer le jeu de l’opposition entre les 2 camps ?

Comment rester dans ce monde sans être de ce monde ?



Selon le principe YIN/YANG, les 2 forces sont complémentaires. Elles participent toutes deux aux réveils de consciences et à l’élévation de celles-ci. Et oh combien, ne mesurons-nous pas la somme des réveils actuels, le nombre grandissant chaque jour partout dans toutes les professions, sur tout le globe.

Vu d'en haut, lorsque nous prenons de la hauteur, c'est joyeux et réjouissant. C'est magnifique. Alléluia !

Vu d'en bas, cela semble "se durcir" comme un étau qui enserre et maintient dans une pression de plus en plus forte la population.


Dans cette grande illusion que nous avons choisie de vivre, la dualité est de mise. Comme l'avait expliqué en son temps Boris Mouravieff, elle assure la cohésion de l'ensemble.

Dès le début de cette nouvelle partie, premier confinement, j’ai senti que mon rôle n’était pas trop de jouer à la « lanceuse-d’alerte ». Je l’ai fait lors d’une partie précédente : grippe H1N1.

Tout semble me pousser à l’extérieur à prendre position dans cette partie de jeu de Dames. Par exemple, le dernier fait en date : le pass ; non pas le pass « navigue-go » mais le « pass-ça-nie-terre ».

Bien sûr, qu’en tant que thérapeute, je suis pour l’intégrité de mon corps, de toutes mes cellules et donc de mon ADN et de mon ARN, fidèle messager dans cette trinité qui nous anime.


Antakarana

Toute cette mascarade extérieure est là pour me pousser davantage encore à me tourner vers l'intérieur et laisser toute la place pour que l'Antakarana (ce pont de Lumière entre notre SOI et notre personnalité) puisse se déployer en moi et tout autour de moi.



J'entends de plus en plus de personnes disant ne plus regarder, ni écouter les grands médias. C'est un signe. Le réveil de conscience se fait au rythme de chacun.

Au début, nous pouvons avoir besoin de repères extérieurs: lectures, personnes qui sont déjà dans la conscience depuis un certain temps et qui nous inspirent.

Et plus nous avançons, plus ce chemin d'introspection, comme son nom l'indique, devient solitaire, intime. Il semble devenir de plus en plus étroit, fin et à peine se dessiner.

Et c'est là que tout se joue ou décide à travers nous de ne plus se jouer.

J'en suis là !



Point de bascule

Nous arrivons à un point crucial:

Devant cette injonction venant de l'extérieur à propos de la vaccination rendue bientôt obligatoire, la vraie "sous-mission" se trouve dans notre "fort intérieur" et comme son nom l'indique, c'est un fort indestructible qui nous protège de tout ce qui se trouve à l'extérieur.

C'est là que nous pouvons puiser notre force.

C'est là que se trouve notre invulnérabilité, notre Lumière, notre vérité fondamentale. C'est là que nous pouvons découvrir et laisser grandir notre souveraineté.

Aucune injonction ne peut venir de l'extérieur.

Alors...

Est-ce que je continue à me soumettre aux injonctions extérieures ou est-ce que je me décide à écouter ma source qui est source de vie, de joies ?


Grands principes


Respecter le point de vue de chacun. Il n’y a pas une vérité. Chacun a sa vérité du moment qui correspond au point où il se trouve sur ce même chemin d'évolution que nous avons emprunté depuis le début...

Nous sommes TOUS en chemin, quelque soit le rôle ou les rôles que nous sommes amenés à jouer.

Demander à voir à chaque instant, au delà du voile des apparences, la vérité qui nous anime TOUS: de grandes âmes, Lumières incarnées dans des corps de matière.


Sentir à chaque instant ce qui est juste à l’intérieur de faire à l’extérieur, ce qui nous permet non de REAGIR face aux évènements mais ÊTRE dans l’action créatrice au service du Beau, du Bon et du Bien.


"Ce Jeu est Divin et la Porte est d'OR" *




*(Citation de Muriel Piperol)





0 commentaire

Posts similaires

Voir tout